n° 22 – La neige, le soleil, le froid !


Sur les routes d'Amérique du Sud... / samedi, mars 7th, 2020

Les dernières semaines ont été pas mal mouvementées avec les différents entretiens au quatre coins de l’île et la prise de poste début février.

J’ai accepté le poste d’assistante administrative au sein de l’équipe marketing chez Héma Québec (équivalent d’EFS en France, organisme pour le don du sang). Je suis donc bien contente car c’est une cause qui me plaît et l’équipe est super dynamique et sympathique, à 100% québécoise, ce qui fait que je vais finir experte en expressions québécoises (et eux en expression provençale c’est promis !).

Après plusieurs mois d’hésitation et de flemme, faut se le dire, nous avons enfin décidé de nous équiper pour la neige… Surtout après une balade qui a durée 6 minutes et 30 secondes je dirais lorsque nous sommes retournés au bord du fleuve où nous avions aimé voir les couleurs de l’automne.

L’Anse à l’Orme avec le lac gelé !
Les cabanes sur le lac pour la pêche !
Couché de soleil depuis l’Anse à l’Orme

C’est finalement en voiture qu’on a fait la balade en décidant de rouler là où le vent nous porterait, ou plutôt devrais-je dire en suivant le couché de soleil qui était magnifique !

Balade express au Parc Levesque à cause d’un vent assez « frette » !!

Même le fleuve était partiellement gelé avec des blocs de glaces qui flottaient…

Convaincus qu’il fallait vraiment s’équiper pour aller faire des longues balades, nous sommes retournés pour la énième fois chez Décathlon et pour ma part j’ai eu la chance de trouver une veste et un pantalon de ski pour une trentaine d’euros à la ressourcerie donc c’est parfait.

Et nous avons pu réellement répondre à la devise « Ici l’hiver il faut le vivre, pas le subir !« .

Dès le weekend suivant, nous avons profité d’une belle journée ensoleillée pour aller se balader dans un endroit que nous n’avions pas encore fait, le parc d’Oka, qui se situe de l’autre côté de la rive et où il y a une très grande plage l’été.

Bien entendu, la plage et le lac étaient recouverts par la neige, mais cela donne un paysage magnifique. Je réalise que c’est la grande étendue que l’on avait prise en photo lors du couché de soleil le weekend d’avant.

Nous finissons notre balade par la rencontre de petites mésanges pas sauvages du tout, bien au contraire, Florian se retrouve avec des oiseaux tout autour de lui..C’est l’fun !