n°23 – Le Mont Tremblant, enfin !


On s'envole au pays des caribous ! / samedi, mars 7th, 2020

Il était grand temps d’y remédier et d’aller voir les beaux et grands paysages enneigés du Québec en hiver !!!

Lors de mon ancien job, j’ai fait la connaissance de Valentina, une bordelaise venue avec son « chum » (comprendre son « mec » en québécois !). Ils sont arrivés 6 mois avant nous et avaient aussi un grand besoin de sortir de la routine.

Nous nous sommes donc motivés et avons réservé un airbnb vers le Mont Tremblant (pour info il s’agit d’un des plus hauts sommets du Québec qui atteint… presque 1000m !) pour aller faire des raquettes et se ressourcer !

Même si elle paraît difficile pour nous, la balade s’est avérée être une belle récompense arrivée au sommet.

La vue est juste impressionnante et on oublie (presque) qu’on a fait monter le cardio.

Florian : On va pas s’arrêter en si bon chemin, il est quelle heure ? Aller on a le temps de faire la boucle complète !

Nous 3 : Oui on est capable, et c’est tellement beau.

C’est reparti pour la deuxième partie, qui heureusement s’annonce plus cool car on va descendre l’autre côté maintenant.

La vue des lacs gelés une fois arrivé en haut, magnifique !!
Et boum sur le c** !!
Dernière ligne droite avant l’arrivée !

Et même plus que cool, je dirais que c’était une bonne partie de rigolade, on ne compte plus le nombre de fois où on s’est retrouvé le cul par terre !!! (Pensée pour ceux qui conçoivent les raquettes : mettez des crampons dans les 2 sens non !?).

Mise à part les bleus, courbatures et ma douleur au coude qui s’était ravivée en tombant sur le poignet (C’est parfait, j’avais pris rdv chez l’osteo pour le lundi suite à une chute devant chez moi en jetant la poubelle), on a tous adorés cette balade et apprécié se jeter dans les canapé prêt de la cheminée du centre, avec un bon chocolat chaud et les muffins choco/bananes de Valentina.

Nous n’avons pas vu d’ours cette fois-ci (logique à cette période de l’année) mais nous avons vu 3 vrai ours empaillés au centre, avec un panneau explicatif sur les conséquences néfastes de les nourrir et les habituer à la présence d’humains etc..

Le plus grand est le même que celui que nous avions croisé cet automne dans un parc…

A voir de plus prêt, c’est assez impressionnant quand même !

L’arrivée à la petite maison, ou même au petit chalet pourrait-on dire, on était juste émerveillé. Certes il ne s’agissait pas d’un vrai chalet en bois (trop cher pour notre budget), mais les grandes vitres avec vu sur les sapins enneigés, le calme et l’apéro en place ne pouvaient que nous enchanter !

La fatigue de la journée aura eu raison de nous assez rapidement et je ne sors même pas les jeux que j’avais apportés.

Ce fut une soupe et au lit comme on dit !!

Sur l’annonce, le gars avait mis des photos de biches, alors à peine levée je m’empresse de regarder par toutes les fenêtres si j’en vois, mais pas de chance.

On se prend un petit dej’ à la française (entendez ici avec les délicieux croissants et pains au chocolats / chocolatines du travail de Marc dont j’en avais oublié le goût !), puis on rassemble nos affaires pour libérer le logement avant 11h. Encore quelques photos et on y va, promis !!

Le village de Mont Tremblant, ou plutôt devrais-je dire LES villages car ils ont rassemblés les 3 petits hameaux en une seule appellation, ce qui me semble logique pour étendre l’attrait touristique.

Le premier sera très bref puisqu’il n’y a pas grand-chose, le second nous nous y arrêtons sur les conseils du gars du point d’info. En plus il y a une chocolaterie artisanale qui intrigue Marc, allons-y !

Nous commençons par faire une visite, une pause photo sur le lac gelé, une autre sur la plage gelée où j’ai proposé à Florian d’enfilé le maillot d’alerte à Malibu pour poser sur la chaise de surveillance, en vain !!!

Puis nous finirons à la chocolaterie et repartirons avec une tablette qui me rappelera le scetch de Gad Elmaleh au moment où nous la mangerons et qu’une miette tombera par terre… « Oups 1$ ! ».

Enfin, nous remontons un peu pour aller au 3ème village qui est le point de départ des pistes de ski, et où finalement le point central des boutiques, restaurants et tout le tralala se trouvent.

Moi : « Ho my god, on dirait Disney Land ! Regarde les batiments ils sont tellements propres qu’on dirait que c’est faux, j’ai vraiment l’impression d’être dans un faux village !! »

Valentina : « Attendez, hooooo c’est mignon ! Hoo attendez je fais une photo ! »

Les gars : « Bon, où est-ce qu’on mange ? »

Après qu’on est pris plein de photos et regardé 3 fois la carte des restos, on finit finalement dans une brasserie où je testerai la soupe à l’oignon qui me réchauffera bien. On ne parlera pas du dessert qui fut un échec total pour nous tous, trop sucré et sans saveur.

Sur la route nous aurons finalement aperçu très rapidement des biches, et Florian a surmonter la fatigue pour nous reconduire jusqu’à la maison malgré les bouchons.

Bref, on est (enfin) allé au Mont Tremblant !